1 Dans Bien-être & Développement personnel/ Trouver sa voie

Mission de Vie | La loi spirituelle du dharma

Mission de vie ou loi du dharma

Avez-vous déjà eu l’impression d’être sur terre pour accomplir quelque chose ? Ou au contraire, vous arrive-t-il de ne pas vous sentir à votre place, d’avoir le sentiment de ne pas  être utile au monde qui vous entoure ? Les termes comme trouver sa voie, sa vocation ou encore trouver un but dans la vie ne vous mettent pas forcément à l’aise ? Si tel est votre cas, je vous invite à lire ce qui suit, car aujourd’hui nous allons aborder en détail le concept de mission de vie ou encore de loi du dharma. Alors, suivez-moi… C’est parti !

Que signifie la mission de vie ?

Définition 

La mission de vie provient du terme ancien et sanskrit « dharma », qui signifie le but de la vie. Il s’agit de la mission que vous avez décidé de venir accomplir sur terre, la raison pour laquelle vous avez choisi de vous incarner. Que l’on préfère l’appeler trouver sa voie, sa vocation ou encore sa raison d’être, tout le monde cherche à un moment ou un autre à donner du sens à son existence. Tout le monde espère trouver son idéal de vie et exercer une activité qui l’enthousiasme, dans laquelle il aurait le sentiment de se sentir utile. 

D’ailleurs, selon la loi du dharma, chaque personne est unique et possède un ou plusieurs dons particuliers, et chaque don répond lui aussi à un besoin précis. Votre mission de vie se révèle lorsque votre talent associé à votre expression créatrice se met au service de ce besoin. 

Autant de missions que d’êtres humains

Vous possédez votre propre mission de vie et personne ne peut l’accomplir à votre place. Bien qu’il puisse y avoir des similitudes entre certaines de ces missions, chaque être humain est différent et possède donc sa propre manière de l’exprimer. En effet, il existe des millions de boulangers à travers le monde, et pourtant, aucun d’eux ne fabrique du pain de la même façon. Chacun possède ses petits secrets et ses propres spécialités. Aucun d’eux ne se comporte exactement de la même manière avec leurs clients. Vous-même préférez acheter votre pain chez un tel ou un tel pour telle ou telle raison… Aussi, il existe autant de missions de vie que d’êtres humains et par conséquent, il n’y a pas de petite ou de grande mission de vie à accomplir.

D’ailleurs, le concept de mission de vie ne représente pas forcément un travail quelconque. Je dirais plutôt que ce sont le ou les métiers qui sont au service de la mission de vie. Car le but de votre vie pourrait très bien être celui d’une femme ou d’un homme qui décide de se consacrer entièrement à sa vie de mère ou de père et d’apporter tout le soutien, l’amour et la présence nécessaire à ces enfants. Votre mission de vie pourrait tout aussi bien être celle de devenir moine et de consacrer le reste de votre existence à prier pour votre salut et pour celui de toute l’humanité. Ou encore de dévouer toute votre existence à des causes humanitaires.

« Là où vos talents et les besoins du monde se rencontrent, là se trouve votre vocation ». 

Aristote

Quelles sont les 3 composantes de la mission de vie et comment les appliquer ?

les 3 compostantes but de la vie

1. Trouver son vrai soi

La première composante de la loi du dharma nous invite à découvrir notre vrai soi libéré de toute forme d’ego et nous éveiller à la spiritualité. Il s’agit de s’aligner à son être véritable grâce à la pratique spirituelle. OK, très bien, vous allez me dire… Mais comment concrètement appliquer cette première étape ? Voici quelques pistes simples et efficaces.

  • Communiquer avec la nature 

Admirer le coucher du soleil, écouter tranquillement le bruit des vagues ou d’un ruisseau, se balader en forêt et respirer le doux parfum des fleurs… Voici un des moyens de rentrer en contact avec la pulsation de la vie et d’éveiller votre créativité sans limites.

  • Se consacrer à la méditation 

Pratiquer la méditation et se retrouver dans le silence est l’une des meilleures méthodes pour parvenir à se rapprocher de son véritable être intérieur. Cette discipline va vous permettre de vous recentrer et de faire taire le dialogue intérieur qui vous habite constamment. L’idéal serait de dévouer au moins 30 min par jour à la pratique de la médiation.

  • Pratiquer le non-jugement 

Une autre méthode efficace à mettre en place pour parvenir à faire cesser le chahut constant qui vous habite, c’est de vous concentrer à pratiquer le non-jugement. Car lorsque nous sommes dans le jugement, nous passons notre temps à concentrer notre énergie sur l’analyse, la comparaison et l’étiquetage des choses et des personnes. Or, porter son regard vers l’extérieur revient à ne pas le porter vers l’intérieur. Cela empêche l’énergie de circuler librement.

2. Exprimer son talent 

La seconde composante de la loi du dharma est celle de l’expression de notre ou de nos talents particuliers. Il s’agit donc ici de découvrir son ou ses dons intérieurs et c’est à ce moment-là que les pratiques ultérieurement citées vont vous aider. 

  • Quels sont vos talents ? Ce pour quoi vous êtes doué naturellement ?
  • Qu’est-ce qui vous passionne, vous procure du bonheur ?
  • Si vous étiez à l’aise financièrement, que feriez-vous ?

Commencez par dresser une liste de vos réponses. Vous avez du mal à répondre à certaines de ces questions ? Pourquoi ne pas demander l’avis des personnes bienveillantes qui vous entourent ? Vous pourriez également faire appel à un spécialiste du domaine comme un coach en reconversion ou à un thérapeute. Avoir recours à une personne extérieure et neutre peut parfois nous aider à y voir plus clair et débloquer certaines situations.

3. Servir l’humanité

La troisième composante de la loi du dharma concerne, quant à elle, le service à l’humanité. Commencez par vous poser la question suivante : de quoi le monde a-t-il besoin ? Il est important que vous laissiez de côté la question : combien cela peut me rapporter ? Et que vous vous demandiez tout simplement : comment puis-je aider ?

Une autre option intéressante (qui m’a particulièrement aidé) est de vous interroger sur ce dont vous avez particulièrement souffert et/ou manqué durant votre vie. Exemple : de tendresse, d’attention, d’écoute, de confort, etc. Je vous invite à lister ces éléments. En procédant ainsi, vous obtiendrez immédiatement des réponses évidentes à cette question. Vous pourriez même décider d’apporter aux autres ce dont vous avez cruellement manqué durant votre vie.

Selon moi, le concept de mission de vie n’a nullement pour but de chercher à entretenir je ne sais quelle sorte d’ego. À l’inverse, ce concept ne devrait pas non plus servir à alimenter la paresse et les excuses pour ne pas avancer. Je le perçois au contraire comme un cadeau, une invitation pour partir à la recherche de soi-même et par conséquent à la découverte de notre bonheur. C’est également une chance innée d’enfin prendre conscience que nous sommes tous uniques et possédons chacun des talents particuliers, et que le but commun, celui de la vie, est de parvenir à les mettre au service du monde. Et vous qu’en pensez-vous ?  

close
Inscrivez-vous pour suivre les nouveautés.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

You Might Also Like

1 Commentaire

  • Reply
    fragglero@hotmail.com
    12 avril 2021 at 11:31

    Wow 🤗 pour une fois que des engagements spirituels se couplent avec une reconversion professionnelle….ca donne espoir 🥰🦋
    Sympa le blog 🌟

  • Laisser un commentaire